Retraite de Yoga - Méditation - Pranayama

Week-end de 4 jours pour S'OUVRIR À SOI - A QUI NOUS SOMMES VRAIMENT

du 7 au 10 juin 2019

pour le week-end de la Pentecôte 

C'est LE moment de l'année où le corps peut s'élancer avec le plus de facilité vers la saison de l'été, belle légère, clarifiante, cette saison nous porte.

Nous allons donc soutenir ce processus. La nature nous invite, tendons vers elle et nous nous remettrons naturellement en synchronisation avec elle.

 

Chaque matinée de pratique commencera avec des préparation au pranayama pour ouvrir en nous les conduits subtiles du souffle, prana, vecteur de la vie.

 

s'autoregule

Une infusion, une petite pause.

 

Une pratique posturale profonde, pour réveiller notre matière, se remettre en mouvement, torsions detox, se mettre en lien avec notre partie vivante, aérienne, nos poumons, le mouvement, nettoyer les dernières vicissitude. de l'hiver 

le caractère de la précision postural de l'approche, cf ancien stage.

 

Tout en canalisant, apprendre avant qu'il ne soit là à canaliser le feu qui arrive , s'en servir pour nourrir notre flamme intérieur, notre discernement sur la vie, celle que nous construisons, à chaque instant, 

 

Vers un vinyasa (enchaînement de posture en suivant la logique du corps et sa logique organique) lent et profond, canalisateur et générateur d'énergie - Agni, baratva (la flamme, le feu, la lumière, la connaissance)

 

jusqu'à 13h env.

déjeuner   

 

Puis chaque après-midi se partage entre prendre son temps, faire des randonnées à la découverte de la nature sauvage et des , le hammam sera à notre disposition chaque jour, et peut être suivi d'une baignade revigorante dans la piscine naturelle d'eau dynamisée.

&

travail sur l'intention. c'est un très bon moment pour ça, 

C'est aussi la saison qui nous donne le plus de facilité à accepter que pour se connaitre soi il faut reconnaitre notre condition radicale de solitude, de solitaire

c'est cette reconnaissance qui fera que nous sortirons de notre solitude.

PERÇEVOIR, OBSERVER LES PHÉ-NO-MÈNES

L'INTENTION, ce n'est pas "forcer", "diriger", c'est un geste intérieur

 

(travail personnel proposé, le matin écriture 

 

Nous sommes isolés au milieu de la nature, le hameau a été re-construit avec des pierres de toute beauté, au pieds du canigou 

la région est profondément sauvage, et règne une énergie particulièrement riche et aérienne.

La qualité de l'air est très pure à cette hauteur et cela se voit sur le teint,; la qualité de la peau qui se modifie, se transforme, la rayonnement glabre, soutenu par le processus de nettoyage colonique

Comment sentir, une fois le corps réveillé, comment dans une droiture apparente et reconstruite par la pratique pour en faire le parfait et direct véhicule de prana, la colonne , en fait, ondoie, comment les cellules migrent, pétillent et se transforment, même sous l'effet de la pensée, elle même n'étant que mouvement, comment percevoir sa subtilité, sa volatilité, comment la colonne est mobile, ds un perpétuel micro mouvement, un geste de l'intérieur même des cellules qui s'adaptent

 

-faire aussi des "pratiques : yoga iyengar et l'intention / l'intentionnalité, qu'y mettons nous, nous même, de nous même, ainsi que créons nous, nous sommes des créateurs.

-le courage n'existe pas antérieurement à l'action qui est courageuse, c'est cette dernière qui rend le sujet courageux, plein de courage.

 

 

l'intention se fera sentir dans la pratique elle-même, comment ce que je mets comme concentration dépendra le fruit de ma pratique, ce que j'en récolterais

 

 

travail de conscience - conscience de soi : pure cadeaux, si chaque parcelle de nous devient matière de conscience / entrez simplement, comme point de départ, en amour avec soi même, la merveille d'énergie et de joie que nous sommes, comme un enfant qui rayonne (travail sur ajna chakra : la conscience pure, créer ce vaste champs de vide derrière ce troisième peil, l'oeil omniconscient, qui voit tout.) : début d'une réconciliation profonde avec soi

 

ce qui est en en amont de l'attention, c'est la conscience de ce que l'on souhaite, ce à quoi l'on aspire, ce qui compte vraiment pour soi, et non pour refléter une image que l'on souhaite voir dans le regard des autres

 

Trails

Consectetur adipiscing elit. Inscite autem medicinae et gubernationis ultimum cum ultimo sapientiae comparatur.

Places

Mihi quidem Antiochum, quem audis, satis belle videris attendere. Hanc igitur quoque transfer in animum dirigentes.

People

Tamen a proposito, inquam, aberramus. Non igitur potestis voluptate omnia dirigentes aut tueri aut retinere virtutem.


3 jours pour prendre son temps, écouter ses besoins physiologiques, ils sont d'une sagesse la plus fine, ralentir l'organisme, s'écouter, nos besoins profond sont à l'origine de notre bonheur,  notre malheur, les écouter dessine notre vie

circonscrire sa respiration ds son espace organique, digestif