Stage de Yoga : se ressourcer, régénérer et soins précieux ayurvédiques

Week-end du 18 au 20 octobre 2019

-Reconstruire ses réserves

-Une peau rayonnante

-Une énergie vibrante

-Confiance en la vie

-Se resynchroniser aux rythmes profonds de la nature et de notre corps


Cette retraite de Yoga est conçue pour rassembler et reconstruire nos ressources en profondeur afin de restaurer les réserves du corps dans sa totalité avant la période hivernale. L'automne est là et il porte avec lui les éléments air et éther -l'espace- dans la nature comme dans notre fonctionnement social, qui à la fois nous mettent en mouvement, mais qui en excès nous épuisent, nous assèchent dans nos réserves profondes et éteignent notre flamme de vie.

RESTAURER - APAISER - RECONSTRUIRE - NOURRIR SERONT AU CŒUR DE NOTRE PRATIQUE DE YOGA ET DES RITUELS ISSUS DE LA MÉDECINE AYURVÉDIQUE.

Type de Yoga durant cette retraite (+ ayurveda)

Pratique de Yoga calme et profonde pour se ré-ancrer à l’élément de la Terre.

Méditation tous les matins et tous les soirs. faire le vide + recentrage

 

Nous pratiquons dans la plus pure précision posturale des alignements du Yoga Iyengar tout en conservant comme climat un état de pleine conscience. Une gestuelle fine, précise, en pleine conscience.

 La pratique s'articule chaque fois en deux temps : 
  1. Une pratique lente, soutenue et profonde (Hatha yoga, Iyengar doux, Vinyasa lent) pour se nettoyer en douceur, ancrer notre concentration et notre souffle afin que le corps déclenche une sensation d'être profondément vivant et ancrer dans la présent.    (enraciner ds le présent)              
  2. Des séances de pure Yoga régénérant et récupérateur pour se donner le temps d'ouvrir le corps, de prendre soin de certaines zones organiques, afin de reconstituer nos réserves et faire l'expérience d'un lâcher-prise unique. Ces pratiques de Yoga récupérateur nous permettront alors de prendre le temps d'observer son souffle et d'accéder au pranayama, l'art du souffle, (qui conduit l'énergie)

 

  1. Des temps de contact avec la nature.

Cette pratique soutiendra en nous un processus de nettoyage doux, propre à la saison de l'hiver, où le corps ne doit pas être surmené mais en même temps où toutes nos ressources doivent être disponible pour notre organisme et non entravées par des surcharges intérieures (alimentaires, émotionnelles...).